Plan du site
العربية Български 中文 Čeština English Français Deutsch हिन्दी Bahasa Indonesia Italiano Bahasa Malay اردو Polski Português Română Русский Srpski Slovenský Español ไทย Nederlands Українська Vietnamese বাংলা Ўзбекча O'zbekcha Қазақша

Espace Client InstaForex

  • Paramètres personnels
  • Accès à tous les services de la société
  • Statistiques détaillées et rapports sur les transactions
  • Gamme complète des transactions financières
  • Système de gestion de plusieurs comptes
  • Protection maximale des données,

Espace Partenaire InstaForex

  • Informations détaillées sur les clients et commissions
  • Statistiques graphiques des comptes et clicks
  • Outils Webmaster
  • Solutions Web "prêtes à l'emploi" et large choix des bannières
  • Protection élevée des données
  • Actualités de la société, flux RSS et informateurs Forex
Ouvrir un compte de trading
Programme partenaire
cabinet icon

Encore une Lamborghini d'InstaForex!Et elle pourrait bien être la vôtre!

Créditez votre compte d'un montant minimum de 1000 dollars!

Accédez aux meilleures conditions de trading et offres généreuses! Six sport cars légendaires ont été déjà décernés! Mais ça va plus loin que ça! Une Lamborghini Huracan toute neuve vous attend déjà!

Investissez dans votre propre réussite!

Ouverture rapide de compte

Obtenir une lettre d'instruction
toolbar icon

Plateforme de trading

Pour les appareils mobiles

Pour le trading via un navigateur

Long-term review

Exchange Rates 03.06.2019 analysis

La crainte accrue que la politique commerciale agressive des États-Unis conduise à un net ralentissement de la croissance de l'économie mondiale a un effet négatif sur le sentiment des investisseurs dans le monde.

«La probabilité que les États-Unis introduisent de nouveaux droits ou prennent des nouvelles mesures pour restreindre les échanges commerciaux avec d'autres pays, dont ils jugent les pratiques commerciales déloyales, augmente. Non seulement la Chine et le Mexique, mais aussi l'Inde et même le Japon peuvent devenir les prochaines cibles de Washington», a déclaré Takayuki Nogami, économiste en chef de Japan Oil, Gas and Metals National Corp.

«L'optimisme suscité par la reprise de la croissance mondiale menée par la Chine dans les premiers mois de l'année était une erreur», a déclaré le stratège de Morgan Stanley, James Lord.

Selon certaines estimations, le mois dernier, la capitalisation des marchés boursiers mondiaux s'est effondrée de près de 5 000 milliards de dollars.

Les marchés ont enregistré le pire résultat de mai depuis 2010, lorsque les bourses américaines avaient enregistré une chute de 10%, ce qui était resté dans l'histoire sous le nom de « Flash Crash».

«La conclusion d'un accord commercial entre Washington et Beijing dans un proche avenir semble improbable. À court terme, le risque de chute de l'indice S&P 500 augmente, car le marché n'a pas encore vraiment chuté», a déclaré Lori Calvasina de RBC Capital Markets.

«Si le consensus n'est pas atteint, seule la Fed pourra sauver la situation en assouplissant le taux monétaire», estiment les experts de Merian Global Investors.

Apparemment, le régulateur est confronté à une tâche assez difficile: d'une part, il est nécessaire de faire preuve d'indépendance et, d'autre part, on ne peut subordonner sa politique aux fluctuations du marché boursier. Il est possible que la banque centrale adhère à une approche patiente jusqu'à la fin.

Pendant ce temps, le marché des contrats à terme sur le taux de la Fed prévoit déjà trois baisses - en septembre et décembre de 2019 et en mars de l'année suivante.

Il faut reconnaître que le resserrement de la guerre commerciale est dû à des raisons objectives: les déséquilibres accumulés au fil des décennies dans le commerce mondial et sur le marché mondial de la dette. Il est supposé que, de manière générale, la situation continuera à se détériorer, que les accords déjà conclus seront remis en question et que de nouveaux différends surgiront.

Alors que la guerre commerciale devient une réalité à long terme, il est maintenant logique de prêter attention aux actifs à demande universelle ou peu dépendants des droits des États-Unis et de la Chine.

En particulier, les stratèges de la banque d'investissement JP Morgan Chase recommandent d'accroître les positions longues sur le yen, qui constitue un actif défensif et permet de se protéger contre le ralentissement économique mondial.

En plus du yen, le franc suisse peut servir de monnaie refuge.

Selon les experts de la banque, face à un affaiblissement de la politique monétaire de la Fed, le franc affiche une meilleure dynamique que le yen (la probabilité statistique de son renforcement à ce moment est plus élevée).

Le portefeuille de devises «défensif» recommandé par les stratèges de JP Morgan Chase implique non seulement la vente du dollar contre le yen, mais également des positions courtes sur l'EUR/JPY, le GBP/JPY et l'EUR/USD.

Performed by Viktor Isakov,
Analytical expert
InstaForex Group © 2007-2019
Benefit from analysts’ recommendations right now
Top up trading account
Get a bonus from InstaForex

InstaForex analytical reviews will make you fully aware of market trends! Being an InstaForex client, you are provided with a large number of free services for efficient trading.