Support service
×

Chapitre 12. Intérêts bancaires

Nous avons déjà clarifié que le trading sur marge suppose l'utilisation du capital d'emprunt, lorsqu'un trader emprunte des actifs à son courtier pour effectuer des opérations sur le Forex. Pour une meilleure compréhension de ce chapitre, étudions le principe de la rotation des actifs en espèces dans l'État. Disons qu'un nouvel Etat est formé. Il existe une population en âge de travailler, mais il n'y a pas encore d'argent dans l'Etat, que faire ? La Banque Centrale de notre Etat virtuel confie à la Monnaie l'émission des billets de banque du modèle standard. Supposons que les billets de banques ont été émis, comment sont-ils distribués parmi la population ? Plusieurs banques commerciales émergent dans le pays et empreuntent à la Banque Centrale. Le crédit, comme nous le savons, n'est pas accordé sans raison particulière, les intérêts pour le crédit doivent être payés de quelque manière que ce soit. C'est le moment clé de la formation de la politique monétaire. La Banque centrale fixe le taux d'intérêt, sur lequel les banques commerciales sont créditées. Dans différents pays, ce taux est appelé différemment. En Russie, il est appelé taux de refinancement (taux d'intérêt). Dans d'autres pays, il peut être appelé taux d'intérêt, taux de base, taux directeur, etc. Cependant, revenons à notre état virtuel. Maintenant, les banques commerciales ont de l'argent, et à leur tour, elles commencent à accorder des prêts aux organisations à un taux d'intérêt plus élevé que le taux de refinancement. De cette façon, les banques commerciales tirent profit de la différence entre les taux de crédit. Les organisations organisent les affaires, embauchent des employés et leur versent des salaires. Les processus commerciaux des organisations aboutissent à la production de biens (ou à la prestation de services). Les organisations réalisent des bénéfices et remboursent les actifs empruntés et les intérêts aux banques commerciales. Les banques commerciales, à leur tour, remboursent les crédits à la Banque centrale. En conséquence, l'argent est distribué par l'État. Bien sûr, il s'agit d'un schéma très simplifié, mais très important pour l'étude du commerce des capitaux empruntés sur le Forex.

Le taux d'intérêt est l'un des principaux régulateurs des taux d'inflation. L'inflation est la croissance quantitative des actifs en espèces en circulation. En d'autres termes, lorsque le nombre de billets de banque en circulation augmente, on peut les échanger contre plus de biens et de services. Dans cette situation, les organisations tentent d'augmenter les prix des biens et des services, et par conséquent, l'argent perd de sa valeur. Afin de ralentir la croissance de l'inflation, il est nécessaire de diminuer le montant d'actifs en espèces qui circulent. Ainsi, l'Etat augmente le taux d'intéret. L'augmentation d'intérêt servant à faire chuter l'inflation n'est pas évidente au départ. Plus le taux d'intérêt est élevé, plus les intérêts sur les crédits accordés aux organisations par les banques commerciales seront élevés. En conséquence, les organisations ont moins de dettes, la production se ralentir, les salaires sont versés en montants moindres et la quantité des actifs en espèces en circulation diminue. Comme effet secondaire de cette « interférence », le niveau de chômage augmente dans l'État en raison de la réduction de la production. Dans ce cas, nous pouvons voir que tous les processus dans l'État sont interdépendants.

Pourquoi un trader a-t-il besoin de tout cela ? Considérons un exemple : nous intendons d'acheter les dollars américains pour des yens japonais. Nous ouvrons un compte pour 1,000$ avec un courtier. Nous avons déjà discuté du fait que le principe du trading sur marge nous permet d'acheter les dollars pour les yens, même si nous n'avons pas de yens. Toutefois, nous devons comprendre que nous empruntons ces yens au courtier ! Nous les échangeons contre des dollars (c'est le courtier qui les achète pour nous). Autre moment important, les dollars achetés restent chez le courtier; nous n'en disposons pas. La seule chose que nous pouvons faire est de revendre ces dollars contre des yens, c'est-à-dire de clôturer la position avec un bénéfice ou une perte. Cela signifie que le courtier est propriétaire des dollars achetés. En d'autres termes, nous les prêtons au courtier.

Nous avons déjà discuté du fait que si nous empruntons des actifs, nous devons payer le taux de prêt correspondant. Puique toutes les opérations sur le Forex sont effectuées au niveau interbancaire, le taux d'intérêt, défini par la Banque centrale, est utilisé. Ainsi, si nous avons déjà emprunté les dollars américains, nous remboursons le taux d'intérêt fixé par la banque centrale américaine (La réserve fédérale). Si nous empruntons des yens japonais, nous remboursons le taux d'intérêt fixé par la Banque centrale japonaise (Banque du Japon). Les différents taux d'intérêt fonctionnent dans différents pays.

Le taux d'intérêt est représenté par un taux d'intérêt annuel en pourcentage (%). Par exemple, si le taux d'intérêt au Japon est de 0,5% et de 0,3% aux États-Unis, cela signifie que pour les yens japonais empruntés au courtier, nous devons payer 0,5% par an sur la somme du crédit. D'autre part, le courtier paie 3,0% par an pour les dollars américains que nous lui empruntons. Notez que ce principe ne fonctionne que si la position longue ouverte sur USD/JPY n'est pas fermée pendant quelques jours. Cela signifie que les intérêts sont comptés chaque jour sur les positions ouvertes ! Si nous fermons une position le jour où nous l'avons ouverte, alors les taux d'intérêt ne sont pas pris en compte. Supposons que notre position a été ouverte pendant un mois et qu'à la fin du mois nous avons décidé de la fermer. Pour simplifier, supposons que le cours vendeur est égal au cours acheteur, le taux USD/JPY est resté pratiquement inchangé pendant le mois. Nous n'avons pas gagné sur la différence entre les taux. Quid des crédits ? Nous devons payer au courtier 0,5% par an tous les mois, soit environ 0,5% / 12 = 0,04% du montant emprunté. Nous devrions payer cette somme en yens, mais tous les calculs sont convertis dans la devise de notre compte, dans ce cas - les dollars américains sur le taux de vente dans la cotation USD/JPYt. Le courtier devrait nous payer 3,0% par an et par mois, soit 3,0% / 12 = 0,25% de la somme empruntée en dollars. Nous devons comprendre que la somme empruntée, que nous devons en yens, et la somme qui nous est prêtée en dollars, sont équivalentes au volume de la position ouverte, c'est-à-dire le volume d'un lot, mini lot ou micro lot, selon le volume de lot que nous utilisons. Supposons que la position ait été ouverte avec un mini lot (1 mini lot est égal à 10 000 $). Alors, dans notre exemple, nous gagnerons sur la différence entre les taux d'intérêt 0,25% - 0,04% = 0,21% du volume du mini lot, c'est-à-dire environ 10,000 * 0,0021 = 21$.

Il faut prendre en compte ceci : si nous ouvrons une position courte sur le dollar américain (nous vendons des dollars pour des yens japonais), nous perdrons 21 dollars sur la différence entre les taux d'intérêt. Le fait de gagner ou de perdre sur la différence entre les taux d'intérêt dépend de la devise négociée et du type de position ouverte (longue ou courte). La somme payée sur le taux d'intérêt est l'intérêt bancaire. Dans le trading sur marge, l'intérêt bancaire est toujours gagné sur la devise qui est achetée et payé dans la devise qui est vendue.

Comme nous pouvons le voir, il est possible de gagner sur le Forex non seulement sur les fluctuations des taux de change, mais aussi sur la différence entre les taux d'intérêt. Le type de trading qui suppose de gagner sur la différence entre les taux d'intérêt est appelé carry trading. Tous les courtiers ne paient pas les intérêts bancaires, il y en a certains qui profitent du taux d'intérêt, mais ne le remboursent jamais. Les taux d'intérêt actuels de certains courtiers peuvent différer des taux fixés par la Banque centrale des pays correspondants, et peuvent également changer au fil du temps. C'est pourquoi il est préférable de consulter le courtier sur la question du paiement des intérêts bancaires avant d'ouvrir le compte chez ce courtier ! Après avoir ouvert une position, vous devez comprendre clairement les composantes de vos revenus et dépenses, afin de ne pas ouvrir une position perdante ou de ne pas la fermer avec des pertes. Dans ce cas, la position doit être fermée de manière à couvrir les spreads et les dépenses sur l'intérêt bancaire.

Le concept d'intérêt bancaire et de taux d'intérêt peut gêner le nouveau venu, c'est pourquoi, si vous ne voulez pas vous familiariser avec ces notions, ne laissez pas vos positions pendant la nuit. Utilisez la stratégie exclusive du day trading. Si la position est ouverte et fermée dans la journée, l'intérêt bancaire ne sera pas pris en compte.

Nous avons déjà discuté du fait qu'il n'y a pas de trading actif sur le Forex les jours fériés et les week-ends. C'est pourquoi l'intérêt bancaire peut être compté de manière inégale au cours de la semaine. Cela signifie que les intérêts bancaires ne sont pas comptabilisés les jours fériés, et que la partie correspondante est répartie sur les jours de la semaine. Si l'on tient compte du fait qu'une semaine compte 7 jours, on peut se retrouver dans une situation où, pour les lundi, mardi, jeudi et vendredi, les intérêts bancaires représentent respectivement 1/7, mais 3/7 le mercredi. En règle générale, les courtiers publient des tableaux dans lesquels ils indiquent la répartition des intérêts bancaires selon les jours de la semaine. N'oubliez pas que les intérêts bancaires sont comptés tous les jours ! Il faut savoir que les pays peuvent ajuster leurs taux d'intérêt à certains moments pour contrôler la situation économique d'un pays. C'est pourquoi il est nécessaire de suivre les nouvelles économiques mondiales, afin de réagir aux changements provoqués par l'émission des indices économiques.


Partagez votre avis

Thank you! Is there anything you would like to add?

How would you rate the answer you received?

Leave your comment (optional)

Merci pour votre temps et vos commentaires.
Votre avis est très important pour nous.

smile""