Support service
×

Chapitre 18 : Les devises de base sur le Forex

Les devises de base sur le Forex


Comme nous l'avons déjà constaté dans les chapitres précédents, le prix d'une devise est déterminé par une grande variété de facteurs économiques, politiques et autres. Tous les facteurs énumérés concernant chaque pays influencent séparément sa monnaie nationale à sa manière, plus ou moins selon les pays. Mais sur le Forex, il existe des devises dont les prix sont principalement déterminés par un seul facteur: les exportations du pays. Ces monnaies sont dites monnaies de base sur le Forex.


La particularité de ces monnaies est que l'économie de ces pays est basée sur l'exportation de matières premières: pétrole, gaz, métaux et produits agricoles. Il existe de nombreux pays dont les monnaies répondent à cette définition. Les économies les plus avancées reposant sur les exportations sont le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Comme la monnaie de ces pays est le dollar (local dans chaque pays), il est courant de les appeler commodity dollars (dollars de base) ou comdolls. Les exportations de matières premières étant le principal facteur de bien-être économique de ces pays, leur monnaie nationale prend de la valeur lorsque le prix des matières premières augmente, et inversement. C'est pourquoi les experts soulignent la corrélation (interaction) du prix du pétrole sur le marché mondial avec les devises des matières premières.


Le dollar canadien (CAD), le dollar australien (AUD) et le dollar néo-zélandais (NZD) sont parmi les devises les plus négociées sur le Forex. La compréhension de leurs spécificités en tant que devises de base contribuera certainement à la réussite des transactions sur le marché des changes. Maintenant, considérons chaque devise séparément et commentons chacune d'entre elles.


Le Canada est célèbre pour ses deuxièmes plus grandes réserves de pétrole après l'Arabie Saoudite. Le pétrole est appelé "or noir", ce qui signifie que la demande sur cette matière première est élevée dans le monde. Par conséquent, en raison de sa situation avantageuse, le Canada apparaît comme le principal exportateur de pétrole dans le monde. Les États-Unis, qui sont le principal importateur du Canada, manquent de cette ressource. Par conséquent, les fluctuations du prix du pétrole reflètent le taux de la paire USD/CAD dans la proportion inverse. La croissance du prix du pétrole pousse l'USD/CAD à la baisse dans un contexte d'appréciation du dollar canadien. Il existe une corrélation inverse entre le prix du pétrole et le taux USD/CAD. Depuis janvier 1988, les analystes ont enregistré plus de 68% de corrélation inverse entre la dynamique du pétrole et l'USD/CAD - c'est une interrelation plutôt forte ! Si vous connaissez ce fait, cela vous aidera beaucoup à prévoir la dynamique de l'USD/CAD sur le Forex.


L'économie australienne dépend principalement des exportations d'or raffiné qui représentent plus de 50% des exportations du pays. Cela est dû aux gisements d'or dont dispose l'Australie en raison de sa position géographique. Le prix mondial de l'or et le taux AUD/USD ont une corrélation plus forte que le prix du pétrole et la paire USD/CAD. De janvier 1980 à 2006, les fluctuations du taux AUD/USD et du prix de l'or ont été presque égales. En outre, il y avait une tendance selon laquelle le renversement de tendance de l'or précédait le renversement de tendance de l'AUD/USD. En 2005/2006, la corrélation a changé lorsque le prix de l'or a augmenté alors qu'il n'y avait pas de tendance haussière du dollar australien par rapport à la devise américaine. Néanmoins, la corrélation reste sur le long terme et peut être utilisée comme un instrument de prévision supplémentaire sur le Forex. Vous devez savoir que le prix mondial de l'or et l'AUD/USD ont une corrélation directe.


L'économie de la Nouvelle-Zélande dépend principalement des exportations, tout comme son voisin occidental. Mais contrairement à l'Australie et au Canada, aucun type particulier de matières premières ne domine dans les exportations néo-zélandaises. Le pays fournit des produits laitiers, de la viande, du poisson, du bois, de la laine, etc. En raison de cette grande variété de matières premières vendues, l'indice du Commodity Research Bureau (indice CRB) est utilisé pour déterminer la corrélation entre les prix des matières premières exportées et le cours de la monnaie nationale par rapport au dollar américain. Cet indice concerne les principales matières premières et apparaît comme l'indicateur de croissance de l'inflation dans le monde. La valeur de l'indice CRB et le NZD/USD ont une corrélation directe. Cette connaissance peut simplifier l'analyse et les prévisions sur le Forex.


Pour résumer, il est préférable de prendre en compte la corrélation entre les prix des matières premières et les taux des devises de base sur le Forex uniquement à moyen et long terme. En outre, n'oubliez pas que les exportations ne sont qu'une partie d'une économie dépendant des matières premières. En prenant la décision d'ouvrir ou de fermer une position avec des devises de base sur le Forex, assurez-vous d'être conscient des autres facteurs influençant l'économie du pays, tels que le taux de refinancement, la situation politique du pays, etc. 

 

Partagez votre avis

Commentaires:

non requis

Merci pour votre temps et vos commentaires.
Votre avis est très important pour nous.

smile""