Support service
×

La Théorie de Dow

Théorie de Dow

La théorie de Dow est une théorie qui décrit le comportement des prix des actions dans le temps. Cette théorie est fondée sur une série de publications de Charles H. Dow (1851-1902), un journaliste américain, premier rédacteur en chef du Wall Street Journal, et l'un des fondateurs de Dow Jones and Co. Après la mort de Dow, la théorie a été affinée par William P. Hamilton, Charles Rhea et George Schaefer et baptisée Théorie de Dow. Dow lui-même n'a pas utilisé ce terme.

La théorie de Dow est une base de l'analyse technique. Elle se compose de six principes de base.
 
Il existe trois types de tendances.
 
La définition d'une tendance donnée par Dow est la suivante : dans une tendance ascendante (descendante), chaque pic suivant et chaque creux doit être supérieur (inférieur) au précédent.
 
Selon la théorie de Dow, il existe trois types de tendances : primaire (ou à long terme), secondaire (ou intermédiaire) et mineure (ou à court terme).
 
Chaque tendance primaire comporte trois phases.

La théorie de Dow confirme que toute tendance primaire se compose de trois phases : la phase d'accumulation, la phase de participation du public et une phase de panique. Pendant la première phase, la plupart des investisseurs rationnels commencent à acheter (vendre) des actions contrairement à l'opinion collective du marché. Cette phase n'est pas accompagnée de fortes variations de prix car le nombre de ces investisseurs est faible. À un moment donné, certains acteurs du marché captent une nouvelle tendance et les traders actifs, utilisant l'analyse technique, commencent à suivre les investisseurs rationnels. Cette phase entraîne des mouvements de prix. Au cours de la troisième phase, la nouvelle tendance est reconnue par l'ensemble du marché et l'agio commence. À ce moment, les investisseurs matures commencent à réaliser des profits et à fermer leurs positions.

Le marché boursier prend en compte toutes les nouvelles.
 
Le prix des actions réagit rapidement à toute nouvelle information. Cela concerne non seulement les indicateurs financiers et économiques, mais aussi toute nouvelle en général. Cette affirmation de la théorie de Dow est conforme à l'hypothèse de l'efficience des marchés.
 
Les indices boursiers doivent se confirmer mutuellement.

Une telle affirmation s'applique aux indices Dow Industrial et Rail Averages. Selon la théorie du Dow, la tendance actuelle et les signaux de renversement de tendance doivent être confirmés par les deux indices. Et un certain décalage dans les signaux est accepté, c'est-à-dire qu'un des signaux peut donner un signe de renversement de tendance plus tôt qu'un autre. Les tendances sont confirmées par le volume des transactions.
 
Dow pensait que pour définir une tendance, il était nécessaire de prendre en compte le volume des transactions. Un changement de prix des actions avec un faible volume de transactions peut être expliqué par de nombreuses raisons et ne caractérise pas le développement de la tendance actuelle ou d'une nouvelle tendance.
 
La tendance reste en vigueur jusqu'à ce qu'une inversion claire se produise.
 
Cette affirmation doit être expliquée comme suit : les tendances sont amenées à se poursuivre, donc les changements de prix qui ne correspondent pas à la tendance, au cas où vous n'en seriez pas sûr, doivent être interprétés comme une correction temporaire mais pas comme un renversement de tendance.

Partagez votre avis

Commentaires:

non requis

Merci pour votre temps et vos commentaires.
Votre avis est très important pour nous.

smile""