Plan du site
العربية Български 中文 Čeština English Français Deutsch हिन्दी Bahasa Indonesia Italiano Bahasa Malay اردو Polski Português Română Русский Srpski Slovenský Español ไทย Nederlands Українська Vietnamese বাংলা Ўзбекча O'zbekcha Қазақша

Espace Client InstaForex

  • Paramètres personnels
  • Accès à tous les services de la société
  • Statistiques détaillées et rapports sur les transactions
  • Gamme complète des transactions financières
  • Système de gestion de plusieurs comptes
  • Protection maximale des données,

Espace Partenaire InstaForex

  • Informations détaillées sur les clients et commissions
  • Statistiques graphiques des comptes et clicks
  • Outils Webmaster
  • Solutions Web "prêtes à l'emploi" et large choix des bannières
  • Protection élevée des données
  • Actualités de la société, flux RSS et informateurs Forex
Ouvrir un compte de trading
Programme partenaire
cabinet icon

Encore une Lamborghini d'InstaForex!Et elle pourrait bien être la vôtre!

Créditez votre compte d'un montant minimum de 1000 dollars!

Accédez aux meilleures conditions de trading et offres généreuses! Six sport cars légendaires ont été déjà décernés! Mais ça va plus loin que ça! Une Lamborghini Huracan toute neuve vous attend déjà!

Investissez dans votre propre réussite!

Ouverture rapide de compte

Obtenir une lettre d'instruction
toolbar icon

Plateforme de trading

Pour les appareils mobiles

Pour le trading via un navigateur

Long-term review

Exchange Rates 31.05.2019 analysis

Dès que le battage autour des élections au Parlement européen s'est dissipé, la lutte pour les principaux postes de la direction européenne a commencé.

On suppose que la principale opposition se développera entre l'Allemagne et la France, qui cherchent à occuper une position de leader dans le bloc.

Le destin de l'euro dépendra de la personne qui dirigera la BCE: le protégé d'Angela Merkel ou d'Emmanuel Macron.

Un des candidats potentiels à ce poste est Jens Weidmann, célèbre pour ses opinions bellicistes, président de la Banque fédérale allemande.

Auparavant, il s'est ouvertement opposé aux mesures de stimulation de la BCE, aux achats par le régulateur d'obligations souveraines et a appelé à la normalisation de la politique monétaire (augmentation des taux d'intérêt).

Un tel candidat constitue le contraste le plus frappant avec la politique de l'actuel président de la BCE, Mario Draghi.

Selon les experts, la nomination de Jens Weidmann au poste de président de la BCE contribuera au renforcement de l'euro.

De plus, la présence même d'un Allemand à la tête de la banque centrale européenne peut aider à prévenir le principal risque pour la stabilité de l'euro, à savoir la confrontation entre Rome et Bruxelles sur le déficit budgétaire et le niveau de la dette.

Mardi, le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini a annoncé son intention de faire de la BCE un garant de la dette publique. Très probablement, cette initiative rencontre un échec en la personne de Jens Weidmann et de l'ancien ministre espagnol des Finances, Luis de Guindos, qui est maintenant vice-président de la BCE. Dans son poste précédent, il a démontré sa volonté de prendre des mesures d'austérité impopulaires.

Ainsi, si le poste de chef de la BCE prendra Jens Weidmann, l'ambiance des «taureaux» sur l'euro s'améliorera sérieusement.

Cependant, il est peu probable que le régulateur reste les bras croisés jusqu'en octobre de cette année, lorsque Mario Draghi démissionnera. En juin, la Banque centrale devrait annoncer les détails du programme de refinancement à long terme (LTRO). Si le taux de prêt est fixé à 2%, ce qui est en fait une subvention efficace des banques, l'intérêt pour le programme pourra être très élevé. Dans le même temps, la BCE peut relever le taux appliqué aux dépôts de l'actuel taux de 0,4% afin d'attirer les investisseurs. Une telle politique semble être plus efficace que l'assouplissement quantitatif (QE).

Même la moindre indication qu'une augmentation du taux des dépôts se produira plus tôt que prévu par le marché sera un catalyseur de la croissance de l'euro.

Entre-temps, la paire EUR / USD est obligée de se retirer vers le sud en raison de la réanimation des risques politiques dans l'UE et des statistiques décevantes pour la zone euro.

Pour la troisième fois au cours du dernier mois, la paire EUR / USD teste le support à un niveau de 1,113. Il est supposé que le succès des «ours» dans cette épreuve ouvrira la voie à la paire à la marque de 1,1 et l'échec lui permettra de développer une consolidation dans la fourchette allant de 1,113 à 1,1265.


Performed by V Isakov,
Analytical expert
InstaForex Group © 2007-2019
Benefit from analysts’ recommendations right now
Top up trading account
Get a bonus from InstaForex

InstaForex analytical reviews will make you fully aware of market trends! Being an InstaForex client, you are provided with a large number of free services for efficient trading.